Vendre ou louer ?

Vous avez remboursé la totalité de votre bien ou une grande partie, et hésitez à le vendre ou à le louer ? Ce choix n'est pas des plus simples. Voici les avantages et les inconvénients de la vente et de la location pour vous aider à prendre la bonne décision :

La vente : 

Les avantages :

  1. Un capital immédiatement disponible
    Vendre signifie que vous recevrez directement la somme totale et que vous pourrez en disposer comme vous le souhaitez ; rachat d'un autre bien immobilier, investissement dans une affaire, épargne et autres placements. Ce capital vous revient dans son entièreté, en prenant garde d'en déduire les éventuels remboursements hypotécaires restants dûs, ainsi qu'un possible impôt sur la plus value (lire plus loin).
  2. Une solution "zéro tracas"
    Etre propriétaire n'est pas toujours simple. Vous devez être disponibles pour vos locataires et êtes tenu responsable de la bonne gestion de votre bien. Le locataire, hormis le paiement du loyer, n'a que très peu d'obligations. Si vous manquez de temps ou que vous ne vous sentez pas l'âme d'un gestionnaire et que vous tenez à ce bien, préférez la gestion locative.
  3. Plus de précompte
    Le précompte immobilier est dû chaque année. Il est calculé selon le revenu cadastral de votre bien immobilier. Une fois le bien vendu, vous ne serez plus tenu de payer cette somme annuellement. Dans le cas d'une location, le précompte vous sera toujours réclamé.

 

Les inconvénients :

  1. Rente inférieure et frais d'enregistrement perdus
    Si vous ne revendez pas pour acheter un autre bien, et que vous placez par exemple le capital obtenu en épargne à la banque, votre rente sera nettement inférieure à celle obtenue via la possession d'un bien immobilier. L'immobilier reste l'un des meilleurs placement existants.

 

La location : 

Les avantages :

  1. L'assurance d'un revenu régulier
    Un loyer payé par votre locataire arrive directement dans votre portefeuille chaque mois. Il peut s'agir là d'une sécurité confortable, notamment si vous avez besoin de ce revenu mensuel, par exemple pour augmenter le montant de votre retraite. 
  2. Vous restez en possession du bien
    Vous restez propriétaire de votre maison ou de votre appartement. Si vous y tenez particulièrement, réfléchissez à l'option de mise en location ; vous pourrez de nouveau y vivre plus tard, ou le léguer à vos enfants. Cette solution s'avère donc également dans le cas d'un séjour de quelques mois ou quelques années à l'étranger, pour le travail par exemple.

Les inconvénients :

  1. Un risque d'impayés
    Ils ne concernent que 2% des locations, mais c'est là un risque à prendre. Autant tout peut parfaitement bien se passer, et vous obtenez un revenu régulier, autant une situation ou un locataire ne paye pas ou plus son loyer peut vite se transformer en réel problème. Avez-vous la possibilité de prendre ce risque ?
  2. Une gestion régulière
    Etre propriétaire, c'est beaucoup de travail. Nous l'avons déjà mentionné ci-dessus, le bailleur d'un bien a de nombreuses obligations vis-à-vis de son locataire et liées à l'entretien de son bien. Vous pouvez trouver toutes les informations utile sur le site du Service Public Fédéral de la Justice. Encore une fois donc, si vous cherchez une solution simple et sans tracas, préférez la vente, ou confiez la gestion locative à un professionnel.
     

Pour conclure, s'il n'y a pas réellement de besoin de capital immédiatement, la location s'appliquera très souvent à un bien récent.

Si vous hésitez encore ou si au contraire vous êtes décidés, contactez-nous. Nous pourrons répondre à toutes vos questions et vous aider dans la vente ou la location de votre bien.

 

1.Vous désirez

2.Un bien de type

3.Pour un budget de

ouRechercher par référence

Alerte emails

Soyez prévenus en premier
des nouveaux biens mis en vente !

Inscrivez-vous

Ce lundi, nous sommes ouverts de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.

Voir toutes nos heures d'ouverture

Il vous reste une question ?
N'hésitez pas à nous appeler au
010 40 12 30